Fil à plomb et ostéopathie

Posted by admin on août 2, 2012 under ostéopathie | Be the First to Comment

La posture verticale érigée du corps humain répond à des paramètres mécaniques précis, l’alignement des volumes corporels est l’un des critères mécaniques posturaux les plus importants.

Les pathologies mécaniques atteignant les articulations portantes de l’appareil locomoteur (cheville, hanche, genou, jonctions intervertébrales) perturbent très souvent la posture en provoquant des déviations des volumes corporels (bassin, tronc ou tête). Ces déviations sont objectivables de manière qualitative par un ostéopathe utilisant comme référentiel la ligne gravitaire, matérialisée par un fil à plomb placé entre le patient et lui.

Le fil à plomb entre dans l’élaboration du diagnostic mécanique de l’ostéopathe, puisqu’il l’oriente sur les zones corporelles atteintes, mais il est également un outil d’évaluation du traitement, dans le sens où la posture revient dans la norme une fois les articulations soulagées par les manipulations et mobilisations.

Thomas Locher, Ostéopathe D.O.

Add A Comment